Le choix du prénom, cette galère… sans nom !

Flash-back sur le point le plus casse-tête de ma grossesse : le choix du prénom de bébé ! Moi qui y pensais depuis des années mois bien avant d’être enceinte, je me réjouissais de ce moment magique (oui j’étais naïve) que serait le choix du prénom. J’avais mes prénoms favoris, je pensais que l’homme allait être emballé par mes propositions et me féliciterait pour mon bon goût. Ahaha. C’était tout le contraire !

Choisir le prénom de bébé s’est révélé être une prise de tête sans fin. D’abord parce que l’homme a refusé d’aborder le sujet pendant les 3 premiers mois : on ne se penche pas sur ça tant qu’il y a un risque de fausse couche. Pendant les 3 mois suivants non plus : on a bien le temps (dixit l’homme). Pendant le dernier trimestre quasiment pas non plus (« tu ne veux pas qu’on en discute pendant l’accouchement ce sera bien, on verra l’inspiration du moment ! » vraiment l’homme est plein de bonnes idées d’idées foireuses). En plus nous avons choisi de ne pas savoir le sexe de notre bébé avant la naissance donc nous avons multiplié la tâche par deux !

Du coup l’épineux choix du prénom a été une succession de tentatives de ma part. Je proposais des prénoms l’air de rien. Pendant le petit déjeuner. Pendant un trajet en voiture. Pendant le générique d’un film. Avant de se coucher. En attendant pour une échographie. Bref, tout le temps. J’ai soûlé l’homme avec ça. Mais SURTOUT : j’ai cru que mon bébé n’aurait jamais de prénom. Parce que l’homme n’aimait RIEN !!!

J’ai proposé des dizaines et des dizaines de prénoms pour me heurter à toujours la même réponse : NON.

Non à Soline, Aline, Eleanor, Rose, Anne, Marie, Coline, Violette, Erin, Tessa, Théa, Juliette, Alice.
Non à Claire, Aurore, Solène, Joanne, Clarisse, Camille, Victoire, Juline, Isée, Romane, Anaïs, Daphnée.
Non à Colas, Robin, Justin, Loïc, Henri, Michel, Thomas, Colin, Lubin.
Non à Léopold, Caleb, Tobias, Yvon, Ewan, Martin, Gaspard.Joseph, Joachim.

Hésitations sur Louis, Paul, pour finalement nous décider pour Léon si bébé était un garçon (nous étions prêts à assumer les critiques négatives de la part de notre entourage).

Hésitations sur Maya, Pauline, si bébé était une fille, pour finalement nous décider pour… qui saura deviner le prénom qui a conquis le cœur de l’homme et le mien ? Allez, un carambar pour qui trouvera le prénom de Petite Pomme. Indice : c’est en quatre lettres et ça finit par un A. (Ceux qui connaissent la réponse sont disqualifiés 😉 ).

Et, rien à voir (enfin presque) mais j’ai détesté le film Le Prénom !

Finalement quand je pense au prochain bébé ma première pensée c’est : mais comment on pourra bien l’appeler ? Je crois que ce sera encore pire vu la quantité de prénoms qu’on a déjà écumés, et en plus il faudra que ça s’accorde avec celui de Petite Pomme (kill me now).

Et vous ? Quels prénoms pour vos enfants ?

Publicités

Une réflexion sur “Le choix du prénom, cette galère… sans nom !

  1. tellement d’accord avec toi !! se truc qu’on attends avec impatience est en fait un cauchemar !!!
    moi je sais mais je dit rien chut !!
    et pour se qui est du prochain je pense que certain prénom « choisis » pour le premier ne nous plairons en faite plus et que ceux ecarter pourrons revenir !
    pas de stress on sais a quoi s’attendre =P
    moii le prochain, bébé surprise sa me tante on verra !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s